• Margaux: Château Ferrière, le choix de la biodynamie

    Il y a 11 jours - Par Terre de Vins

    Après avoir converti Château Haut-Bages Libéral et La Gurgue , Claire Villars-Lurton fait passer avec de solides convictions Château Ferrière en biodynamie. Convertir un vignoble à la biodynamie n'est jamais un choix anodin. « Il faut accepter de perdre de l'argent » par rapport au modèle classique et changer de modèle économique, souligne Claire Villars-Lurton. Ce que l'on économise en produits phytosanitaires se convertit en charges supplémentaires de personnel et d'équipement. Sans compter la difficulté à recruter des personnels formés ; à tel point que, avec d'autres crus classés...
    Lire la suite ...