• Gel cognaçais: « L'ugni blanc nous a sauvés »

    Il y a 3 mois - Par Terre de Vins

    Si le cépage pour le cognac n'a pas trop été impacté par l'épisode de gel, les cépages plantés pour la production du pineau et des vins charentais ont énormément souffert.
    Comme partout, le mercure est descendu très bas sur les Charentes durant les nuits du week-end du 4 avril. Mais contrairement à l'année dernière, on use dans les campagnes de l'expression « plus de peur que de mal ». En ce mardi 5 avril, ce sont davantage les cerisiers qui noircissent que les bourgeons d'ugni blanc qui étaient à peine sortis, sachant que l'ugni blanc couvre 99% de l'appellation. Ce sont des généralités...
    Lire la suite ...